Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

Selon les workshops, retraites ou voyages, il peut y avoir plusieurs intervenants. Ceux-ci seront présentés dans cette page au fur et à mesure de leurs interventions.

Valérie Lobsang-Gattini

Energétique-Tibetaine.com - VoyagesBienEtre.com - Voyages-Tibetains.com - e-YogaMeditation.com

༄ Professeure certifiée yoga tibétain Lu Jong 1
༄ Formatrice de professeurs yoga tibétain Lu Jong 1
༄ Professeure certifiéeTog Chöd 1 et 2
༄ Professeure autorisée de Méditation et Yoga tibétain Kum Nyé
༄ Sophrologue praticienne
༄ Maitre Reiki
༄ Educateur sportif Toutes activités dans un objectif de santé et bien-être
༄ Correspondante médicale de l'Ifremmont pour les séjours en milieu hostile

Présidente de la FF-MTT-YETi
Fédération Française de la Médecine Traditionnelle Tibétaine, des Yogas et de l'Energetique Tibétains

 

Ma découverte de l'univers tibétain remonte en 1976, alors âgée de 10 ans, lorsque j'entre pour la première fois dans les monastères tibétains du Laddhak. Alors enfant, l'empreinte est posée, la graine doucement germera.. Plusieurs appels, mais le plus conséquent restera celui de 1997 lorsque son chemin vient se joindre à celui de Geshela Thubten Tenzin à Darwin auprès duquel elle s'imerge durant une année à 100% de son temps dans le bouddhisme tibétain sur les pas de Tsonkhapa et à la rencontre de moi-même.

Un engagement personnel et profond

2018 marque mon ordination dans la tradition Ngakpa, un évènement clé dans ma vie qui pris place dans la grotte de Guru Rinpoche à Tso Pema, un lieu que je porte dans mon coeur depuis ma première visite en 2003. Cette communauté bouddhiste à la robe blanche et aux dreadlocks a été fondée par le Maître Vajra Padmasambhava au huitième siècle, à l'époque du roi tibétain Trisong Deutsen. Elle s'est répandue et développée grâce à ses vingt-cinq disciples. C'est Lho Ontul Rinpoche qui a procédé à mon ordination. Il est un grand maître du Mahamudra et du Dzogchen et réincarnation de Drog Ban Khiu Chung Lotsawa, l'un des 25 disciples de Guru Rinpoche (Padmasambhava). La majorité des ngakpa sont des adeptes de Guru Rinpoche, Padmasambhava, leur grand et commun ancêtre.

Le bouddhisme tibétain comporte deux systèmes d'ordination, les ordinations monastiques bien connues et les ordinations moins connues Ngakpa ou tantriques. L'ordination Ngakpa est non monastique et non célibataire, mais pas "laïque". Elle comporte son propre système étendu de vœux, distinct des vœux monastiques. Les Ngakpas se marient souvent et ont des enfants. Certains travaillent dans le monde, bien qu'ils soient obligés de consacrer beaucoup de temps à la retraite, à la pratique et à la pratique de rituels à la demande des membres de la communauté ou au nom de ceux-ci. Du fait que les Ngakpa sont tenus à leurs samayas (voeux) alors qu'ils vivent au quotidien dans les soubresauts de Samsara, il est dit qu'il est plus difficile d'être Ngakpa que moine ou nonne.

De grandes femmes comme la Dakini Yeshe Tsogyal, Machik Labkyi Drölma, Lady Menmo, Chönyi Zangmo, la Dakini de Sera Dewe Dorje, la fille de Changchub Dorje Tamdrin Lhamo, Lady Tare Lhamo, et Dechen Yudrön, fille de Dudjom Rinpoché, ont toutes grandement contribué à la religion et à la culture. Elles vivaient toutes exclusivement en tant que Ngakma.

En 1998, lorsque je quittais mon premier maître, Geshela, après 1 année de quasi-retraite à ses côtés, 2 choix se présentaient à moi. Entrer dans une nonnerie pour poursuivre et approfondir les pratiques, ou revenir en Occident avec le risque de les perdre à jamais du fait d'être éloignée des maîtres, surtout à cette époque et dans la région où j'habitais. La nonnerie me semblait trop facile par le fait qu'il est plus facile de tenir les voeux et donc la paisibilité de l'esprit à l'intérieur de l'espace cloisonné de la nonnerie. J'étais convaincue que le meilleur moyen de pacifier nos esprits agités était de le réaliser à travers les soubresauts de Samsara. De retour en Europe, le chemin se poursuivit totalement connecté aux pratiques malgré son aspect externe pourtant d'apparence lointaine. Samsara a ainsi martelé ses empreintes de manière dure mais jamais je n'ai quitté l'objectif, celui "qu'un jour viendrait où je pourrais enfin retrouver le Dharma (les enseignements), les Maîtres, et les pratiques.

En 2015, alors que je décidais de créer de l'espace dans toutes les facettes de ma vie, les enseignements, les maîtres et les pratiques ont pointé leur nez et depuis ne cessent d'être toujours plus présents, affluants de toutes part. Les connexions se redessinent, et le chemin s'est remis en place. Prendre l'ordination Ngakpa fut donc pour moi une évidence et une concrétisation de ces 20 années de pratique à travers Samsara. J'avais, lors de mon choix en 1998, décidé de cheminer vers la difficulté, sans savoir que je m'approchais du courant Ngakpa. Aujourd'hui je concrétise ce choix en associant les pratiques quotidiennes et la vie de tous les jours dans laquelle sont greffés 3 enfants à charge. Le chemin n'est pas facile, chaque instant devient précieux afin d'associer vie de famille et pratiques tout en tenant les samayas. Cette ordination vient placer un verrou ne laissant plus la place aux excuses et aux faux pas, désormais la rigueur et la discipline de l'esprit ne peut se permettre de s'écarter de la sagesse (le but) et de la méthode (le chemin).

 

Cursus

Etudes et pratiques en cours :

  • 2018-2019 - Formation diplomante "Philosophie Bouddhiste dans la tradition de Nalanda"
  • Dechen Shindrup (Amitabha) : Accomplishing Sukhawati
  • Dechen Shindrup Phowa (transfert de conscience)
  • Chod - the magical net of Samantabhadra

Diplomes et qualifications :

2018 : Formatrice certifiée de professeurs de Lu Jong 1 yoga tibétain thérapeutique (diplome en bas de page)

2016-2017 : Professeure certifiée de Tog Chod 1 et 2, l'épée de sagesse (diplome en bas de page)

2016 : Professeur certifiée de Lu Jong 1 yoga tibétain thérapeutique

2015-2016-2017 : Professeure autorisée de Kum Nyé 1 Yoga tibétain (diplome en bas de page)

2015 : Suivi du cursus sur la pratique de la régénération de l'âme selon la tradition Dzogchen par Tenzin Wangyal Rinpoche.

2015 : Suivi du cursus de formation au programme de réduction du stress par la Pleine Conscience (MBSR).

2012 : Maître Praticienne Usuï Shiki Ryoho 3ème degré.

LignéeMikao Usui / Chujiro Hayashi / Hawayo Takata / Phyllis Lei Furumoto / Carol Farmer / Leah Smith / William L Rand / Nita Mocanu / Cesira Andreoni / Christine Veyrenche / Valérie Lobsang Gattini

2011 : Diplôme de Sophrologue praticienne communication PNL.

1998 : Diplôme de praticienne Usuï Shiki Ryoho niveau "Cho Den" et "Okugi Den". Mon 2ème degré Okugi Den a été validé en 1998 selon un niveau d'exigence d'obtention de résultat au plus proche des enseignements de Mikao Usui grâce au fait que mon maître australien était la 4ème génération après Mikao Usui. La validation de mon niveau 2, a ainsi été effectuée par un travail ayant nécessité de pouvoir restituer les blocages émotionnels vécus par une personne représentée sur une photo, et ce depuis son enfance.
Le niveau 2 demandait en effet à l'origine de la tradition une validation par des connaissances intuitives poussées, toutefois ce niveau n'est quasiment jamais requis de nos jours dans les formations prodiguées en France, tel que l'indique l'extrait suivant.
Extrait de l'article "Le Reiki vers la force de vie", Principes de santé n°43 mars 2012 : "En terme de Reiki, toutes les formations ne se valent pas. L'enseignement tel que diffusé par Mikao Usui de son vivant était très exigeant. A sa mort, certains de ses disciples ont choisi de rester très proches du message de leur maître, quand d'autres ont opté pour une diffusion grand public au prix d'une simplification parfois extrême des techniques. Les préceptes varient donc considérablement d'une école à l'autre quant à l'exigence requise des étudiants. "
"Le niveau 2 tel qu'il devrait être consiste en un travail au niveau des pensées et des émotions ainsi qu'au-delà des barrières ordinaires de l'espace et du temps. Un lieu de découvertes parmi les plus perturbantes pour tout esprit cartésien car il nécessite une profonde sincérité intellectuelle afin d'expérimenter selon les consignes qui sont données."

Lignée : Mikao Usui / Chujiro Hayashi / Hawayo Takata / Paul Michell / Florina Tumminello / Valérie Lobsang Gattini

1997/1998 : Etude de "Les étapes de la voie vers l'éveil : un commentaire du Lamrim tchènmo de Tsong-Kha-Pa" au sein de la section tibétaine de l'International Buddhist Center à Darwin, Australie, sous la guidance de Géshé Thupten Tenzin. Cette étude a été réalisée dans une ascèse rigoureuse caractéristique à la tradition tibétaine, associant une pratique intensive de la méditation (environ 25 h/semaine) à un enseignement délivré au fur et à mesure de mon niveau d'évolution, dans une relation d'élève à maître s'étant déroulée en semi-retraite.

1993 : Diplome d'Educatrice sportive titulaire du Brevet d'Etat 1er degré Activités Physiques Pour Tous dont le but est le développement et le maintien des capacités physiques individuelles dans un objectif de santé et de bien être.
Habilitations : coaching sportif, préparation physique généralisée, cours de gymnastique volontaire, de renforcement musculaire, de stretching / Activités physiques à caractères ludiques : sports collectifs, sports de raquette, sports d'opposition / Activités physiques de pleines natures : VTT, randonnée pédestre, marche nordique
Carte professionnelle en cours n° 07411ED0188

 

 

Mon cheminement quant à la pratique

J'ai tout d'abord commencé avec un diplôme d'éducateur sportif orienté vers le bien-être. Nous faisions des exercices de yoga et des exercices respiratoires, mais il manquait beaucoup, cela ne me convenait pas... J'ai par la suite intégré une formation en tant que sophrologue, mais là encore, il manquait l'essentiel, puisque la sophrologie a puisé ses contenus dans différentes techniques, et particulièrement dans les yogas tibétains. Je suis également allée voir du côté de la méditation de pleine conscience MBSR, mais il manquait toujours le fond, la base... puisque cette technique a également pris ses sources dans les techniques tibétaines...
Lorsque les yogas tibétains sont venus à moi, ce fût la révélation. J'y ait trouvé non pas une pratique, mais un ensemble, un système complet, une compréhension associé à la pratique, un réel outil de transformation. Je me forme en continu aux pratiques complémentaires et totalement différentes les unes des autres dans leur approche et qui forment le Tantrayana tibétain. On travaille ici dans des techniques ancestrales puisant leurs racines il y a 18 000 ans à l'époque du Bouddha primordial. Nous allons bien plus profondément que ce que j'avais pu voir avec la méditation de pleine conscience MBSR ou avec la sophrologie qui ne sont en fait que des versions dilluées des techniques tibétaines dont elles se sont inspirées... 
Le Tantrayana tibétain nous fait travailler avec nos émotions négatives afin de nous transformer et de générer notre nature profonde, positive, confiante et sereine. Entrer dans ce chemin c'est entrer dans une voie de transformation, c'est entrer dans un chemin de vie.
Partie donc des pratiques autour du corps physique, j'ai doucement remonté les filières des pratiques de développement personnel proposées en Occident pour revenir à leur source, le Tantrayana. Je ressens ce chemin comme une re-connection à ce que ma conscience profonde cherchait depuis toujours... un réel travail de fond sur les modifications des états d'esprit en utilisant les énergies du corps subtil...

 

 diplome kumnye

diplome lujong educator

 

diplome togchod

 

 

Aller au haut

Conception - Graphisme - Hébergement par WebetVous.com Saint-Gervais Les Bains