Energétique tibétaine : un centre de pratique rimé, ouvert à toutes les lignées et branches de yogas tibétains, dédié à la promotion et à la préservation des yogas tibétains

 

Ligmincha est un ensemble de centre de pratiques créés par Tenzin Wangyal Rinpoche dont le but est l'étude et à la pratique des enseignements de la tradition Bön.

Ligmincha

Le nom de Ligmincha descend de la dynastie Ligmincha des rois de l'ancien pays de Zhang Zhung, qui aurait été situé dans ce qui est maintenant le nord-ouest du Tibet. L'inscription en langue Zhang Zhung sur le cercle externe du sceau Ligmincha est du sceau officiel du dernier roi de Zhang Zhung. Il signifie «Le roi de l'existence qui a le pouvoir sur les trois mondes (Tib .: KhamTshan pa shang lig zhi ra rtsa). Juste à l'intérieur de ce cercle apparaissent les cinq pétales d'une fleur de lotus, symbolisant les cinq sciences (rig-gnas-Inga) dont la connaissance est nécessaire pour un homme instruit de vivre pleinement dans le monde. Dans ce cercle est une étoile à huit branches signifiant les huit premiers chemins vers l'illumination parmi les véhicules causaux et fruitionnels des Neuf Chemins de Bon. Au centre du sceau se trouve la lettre tibétaine A, qui représente la Neuvième Voie, le Chemin Ultime de l'Auto-Libération, dzogchen, la Grande Perfection.

 

Tenzin Wangyal Rinpoché

Tenzin Wangyal Rinpoché est né à Amritsar, en Inde, peu après la fuite de ses parents devant l'invasion chinoise du Tibet. Son père était un lama de l'école bouddhiste Nyingma et sa mère une pratiquante des traditions Bön. Après la mort de son père, sa mère se remaria avec un lama de la tradition Bön.

Jusqu'à l'âge de 10 ans, Tenzin Wangyal Rinpoché étudia dans une école chrétienne puis ses parents le firent entrer au monastère Bön de Menri à Dolanji (Inde) où il fut ordonné moine.

Il reçut l'enseignement à la fois de maîtres bön et bouddhistes. Ses principaux maîtres furent Lopön Tenzin Namdak Rinpoché et Lopön Sangyé Tenzin Rinpoché qui reconnut en lui la réincarnation du maître Khyung Tul Rinpoché, un méditant et érudit renommé.

À l'âge de 16 ans, Tenzin Wangyal Rinpoché entra à l'École Dialectique monastique. Il y commença sa carrière d'enseignant à l'âge de 19 ans puis devint directeur de l'école et exerça cette fonction pendant 4 ans.

En 1986, il reçut le grade de géshé (le plus haut degré de l'enseignement académique dans l'éducation monastique tibétaine). À la même date, il fut employé à la Bibliothèque des archives et des œuvres tibétaines de Dharamsala et choisi par le dalaï-lama Tenzin Gyatso pour représenter l'école Bön à l'Assemblée des Délégués du Gouvernement tibétain en exil.

En 1989, Tenzin Wangyal Rinpoché se rendit en Italie dans la communauté Merigar d'Arcidosso à l'invitation de la communauté de Chogyal Namkhai Norbu Rinpoché. Depuis 1991, il est installé aux États-Unis. Il a dispensé à de nombreuses reprises des cours en Europe et en Amérique.

Groupe de pratique de Saint-Gervais-Mont-Blanc 

De nombreux groupes de pratiques existent dans tout le territoire français. Début 2017, un groupe s'est ouvert sur Saint-Gervais-les-Bains au Centre de pratiques de yogas tibétains, Energétique Tibétaine. Le but de cette création est d'amener les enseignements des yogas tibétains de la lignée Zhang Zhung au pays du mont Blanc afin d'en faire bénéficier les pratiquants de la région Rhône Alpes et de la Suisse, mais également de toute la France puisque ces enseignements sont systématiquement proposés sous la forme de retraites de quelques jours avec possibilité d'hébergement en résidentiel.

Ces enseignements se présentent sous la forme de week-ends d'enseignement du "yoga tibétain de la respiration et du mouvement" délivrés par Geshe Lhundup Gyaltsen. 

Geshe Lhundup Gyaltsen

Geshe Lhundup Gyaltsen est né le 15 décembre 1976 au Kham (Tibet). C’est vers 12 ans qu’il prit la décision de devenir moine et est rentré au monastère de Patsang dans le Kham .Patsang est l’une des grandes familles de lignées Yungdrung Bon.

Son premier maître, Rachi Togden Rinpoché, habitait à environ 150 km de la maison de Guéshé Lhundup. Le maître était un détenteur de la lignée de Shardza Tashi Gyaltsen, un grand maître Dzogchen de la tradition Bön. Guéshé Lhundup a beaucoup appris de son maître, qui a passé sa vie dans la méditation Dzogchen.

À 14 ans, Gueshela resta un an dans une grotte, dans les montagnes avec son second maître, Beru Togden Rinpoché, pour apprendre le Dzogchen et le Tsa-lung .

De son troisième maître, Togden Sherab Phuntsok Rinpoché, Guéshé Lhundup reçu, avec environ 200 autres moines venant de tout le Tibet, la transmission de tous les textes de Shardza Rinpoché, ainsi que la transmission du trulkhor et des enseignements Dzogchen.

 

En 1993, Guéshé Lhundup, quitta son pays natal à l’âge de 17 ans . Alors qu’il était en pèlerinage au Mont Kailash au Tibet, il s’enfuit avec un groupe de 29 autres personnes (dont quatre moines Bonpo) en traversant à pieds l’Himalaya. Ils ont marché un mois pour arriver jusqu’en Inde .

Guéshé Lhundup étudia au monastère de Menri de 1993 à 2009, progressant dans les huit classes de l’école dialectique Bon. Les cours d’études traditionnelles pour tous les moines sont composés des sutra, tantra et Dzogchen, ainsi que la grammaire tibétaine, la poésie, l’astrologie, la médecine, la peinture de mandala, le yoga et la méditation.

Pour l’étude de la théorie et philosophie du Tantra Mahayana et dzogchen, : les Sutra durent 10 ans, ensuite la 11e année Tantra Extérieur et à partir de la 12e année : Tantra Intérieur . Pour la Pratique, dans le 1er cycle : pratique des préliminaires, ensuite 2e cycle : méditation débutant, 3e cycle : Tsa Lung et Yoga, 4e cycle : retraite dans le noir, 5e cycle : Tek chod et 6e cycle : thodgal .

 

Après 15 ans d’études et examens, il a reçu son diplôme de Geshe.

En 2008, son premier livre fut édité en Inde « Mahayana : la base, le chemin, la conséquence du dzogchen » Livre destiné aux étudiants de la Philosophie du Dzogchen.

Lorsqu’il quitta Menri, Guéshé Lhundup alla à Dharamsala, en Inde pour apprendre l’anglais. Après environ un an, ses amis tibétains d’Europe lui conseillèrent d’aller en France. Il obtint rapidement une carte de séjour, et commença à travailler dans une pâtisserie, où il resta pendant un an.

 

Guéshé Tenzin Wangyal Rinpoché l’a contacté en 2010 pour lui donner des conseils et lui proposa d' enseigner à ses étudiants en France. À ce moment là, les étudiants n’étaient alors qu’un petit groupe de pratique de 5-6 personnes. Ils aidèrent Guéshé Lhundup à obtenir un appartement, prendre des cours de français. Le groupe est constitué aujourd’hui d’environ 25 personnes.

 

En savoir plus

 

En savoir plus

En direct du blog...

  • La sécurité est la priorité de VoyagesBienEtre.com
    La sécurité est la priorité de VoyagesBienEtre.com Un partenariat avec l'Ifremmont, institut de formation et de recherche en médecine de montagne J'attache une importance prioritaire à la santé et au bon déroulement d'un voyage. C'est pour cela que les voyages réalisés à une haute altitude sont organisés en partenariat : avec un tour-opérateur basé au Népal et…
  • Un yoga ? plutôt une méditation avec des mouvements...
    Un yoga ? plutôt une méditation avec des mouvements... Le yoga tibétain Kum Nyé n’est pas un “yoga” à la manière dont nous avons percevons le yoga. Il s’agit plutôt d’une méditation dans laquelle nous intégrons quelques mouvements.   Cette pratique est LA méditation de pleine conscience des origines. Elle fût amenée pour la toute première fois au monde…
  • La méditation ça n'est pas pour moi, je ne peux pas m'assoir les jambes croisées
    "La méditation ça n'est pas pour moi, je ne peux pas m'assoir les jambes croisées"... Voici donc en 12 minutes, plusieurs solutions pour ne plus avoir pour excuse au fait de ne pas prendre soin de soi en pensant que l'on ne peut méditer car nous ne pouvons pas nous…
  • Cours en ligne de yoga tibétain pour tous sous la forme de méditation guidée
    Cours en ligne de yoga tibétain pour tous sous la forme de méditation guidée Cours en ligne de yoga tibétain, avez-vous dit ? Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?   “Bah.. c’est pas possible diront certains...” “pfff, cela n’est pas agréable, ça n’est pas comme si on était dans une vraie salle” diront d’autres... mais avant de parler... ont-ils essayé ?   Ce…
  • Le programme 2017-2018 est en ligne et les inscriptions ouvertes
    Le programme 2017-2018 est en ligne et les inscriptions ouvertes L'actu des cours en ligne 2017-2018 : J'ai pris en compte les demandes des participants de l'année dernière et voici donc les nouveautés : plus de cours, des cours tous les jours, des créneaux toute la journée, des formules mensuelles ou annuelles, et des cours même quand je suis en…
Aller au haut

Conception - Graphisme - Hébergement par WebetVous.com Saint-Gervais Les Bains